Lien_LHN Lien_HNLPA

Inclusivité

8 fév. : Faut-il se couper la langue? à Skol

Dans le documentaire Faut-il se couper l’oreille? (Jacques Giraldeau, 1970), il y avait des artistes, un architecte, un designer, une femme qui ne parlait pas, beaucoup de cigarettes. Des références marxistes, des discours radicaux. Autour de Faut-il se couper l’oreille?, il y avait l’effervescence politique des années 68 : les élans nationalistes, le débat linguistique, la désobéissance érigée en principe. Les artistes s’invitaient partout, parlaient fort, s’organisaient, occupaient et se préoccupaient.

À Skol, il y a des artistes, des femmes qui parlent, des hommes aussi, du thé sans doute. Des références à un printemps érable dont les feuilles ne sont pas toutes encore tombées… S'y présente un parcours débutant avec les documents de recherches menées par Edith Brunette lors d’une résidence au centre d’artistes La Chambre Blanche, continuant avec le documentaire de Giraldeau et finissant par des discussions avec les artistes Sophie Castonguay, Michelle Lacombe, Clément de Gaulejac, Hugo Nadeau, Mathieu Jacques, Steve Giasson et Andrée-Anne Dupuis-Bourret ­– à surprendre sur le vif en galerie ou à voir en vidéo. Au terme de recherches collectives, le 8 février, ces mêmes artistes ont participé à une discussion publique dans l’espace de la galerie - histoire de voir si, oui ou non, ils se sont laissé couper la langue...

Communiqué de presse
Vidéo de l'événement
Article : Le Devoir

ÉVÉNEMENT : Discussion publique Faut-il se couper la langue?
LIEU : Skol, 372 Sainte-Catherine St W  Montreal (3e étage, édifice Belgo)
DATE : 8 février 2013


HNLPA (Ligue Hugo Nadeau pour Artistes Professionnels / Hugo Nadeau League Pro Artists).
Association publique qui représente les intérêts des artistes de la Ligue Hugo Nadeau.
Tous les artistes qui conçoivent, organisent ou intègrent des projets en compagnie d'Hugo Nadeau y sont inscrits.